REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

MINISTERE DE LA SANTE ET DE L'HYGIENE PUBLIQUE

FLASH INFOS
  • 20 Septembre : PNSSU_MSHP organise sa réunion de rentrée 2018 à l’amphithéâtre de l’INHP à Treichville à partir de 08 h 30 mn.
  • 17-21 Septembre : Atelier d’élaboration du plan d’action GFF chaîne d’approvisionnement des produits de santé 2018 au PNDAP
  • 13 Septembre : Rencontre relative à la révision de la Liste National des Médicaments Essentiels à la DPML à partir de 9 heures 30 mn

Retrait du Cytotec

Publié le : 24 octobre 2017

« Le laboratoire Pfizer France nous a informés de sa décision de retirer du marché français son produit Cytotec, largement utilisé en gynécologie hors AMM, qui sera effective le 1er mars 2018 », a indiqué à l’AFP le Dr Christelle Ratignier-Carbonneil, directrice générale adjointe de l’Agence nationale du médicament et des produits de santé (ANSM) à l’occasion des 6e Etats généraux organisés jeudi à Paris par Le Lien, association de défense des patients.

Le Cytotec (misoprostol) est une prostaglandine qui a été mise sur le marché en 1987 pour le traitement curatif et préventif de l’ulcère gastrique et duodénal. Cependant, il « est très peu utilisé en gastroentérologie et l’est majoritairement en gynécologie », essentiellement pour l’IVG et le déclenchement artificiel de  l’accouchement à terme, explique l’ANSM. Le misoprostol, qui est utilisé normalement par voie orale, « est un super produit qui rend de réels services », souligne le Dr Thierry Harvey, gynéco-obstétricien, qui évoque son utilisation pour les fausses couches spontanées.

NOS PARTENAIRES