REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

MINISTERE DE LA SANTE ET DE L'HYGIENE PUBLIQUE

FLASH INFOS
  • 27 Juin : 1ère réunion semestrielle de la Commission Nationale pour la Coordination des Approvisionnements en Médicaments Essentiels et produits de santé stratégiques

Visite du Ministre de la Santé dans les régions du Folon, Kabadougou et du Bafing

Publié le : 10 mai 2019

Le Ministre AKA  AOUELE, a annoncé le 5 mai 2019 aux populations de Minignan, chef –lieu de la région du Folon, la construction d’un CHR par l’Etat de Côte d’Ivoire,  d’un cout total de 30 milliards de Fcfa. « Minignan aura son CHR, et ce grand centre va naturellement permettre aux populations de notre pays d’avoir des soins de qualité mais aussi aux populations du Mali et de la Guinée de profiter des soins d’autant plus que Minignan a la particularité de se  situer à 20 kilomètres des  deux pays frères », a souligné le premier responsable du système sanitaire ivoirien devant un auditoire visiblement heureux, particulièrement le Directeur Départementale de la Santé, Koffi Oura et le président du Conseil Régional du Folon, Cissé Syndou.

Notons que lors de la journée des sages-femmes organisée à Korhogo par le Ministre AKA AOUELE, il a réitéré ses engagements à « réduire la mortalité maternelle, infantile et néonatale, et à améliorer l’offre des soins aux profit des populations dans le cadre des investissements du Plan Nationale de Santé (2017-2021) ».

Le lendemain 6 mai, c’était au tour des populations de la région du Kabadougou et du Bafing d’accueillir le Ministre AKA AOUELE. Avec comme points forts, la visite du CHR d’Odienné et de  l’Hôpital  de Madinani (Kabadougou) au cours laquelle, le AKA AOUELE a dit vouloir prendre « toutes les mesures pour faire de ce centre un Hôpital General » tout en renforçant en équipements  les Centres de Santé Urbain (CSU) de la région de Seguelon, et de Tiéné .Il s’agissait de la première visite d’un ministre de la santé dans ces régions de la Cote d’Ivoire au moment où l’amélioration de l’offre de soins et le développement de la santé de proximité s’imposent plus que jamais comme la priorité du Plan Social 2019, initié par le président de la République, Alassane Ouattara.

Source: SERCOM MSHP

NOS PARTENAIRES