REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

MINISTERE DE LA SANTE ET DE L'HYGIENE PUBLIQUE

FLASH INFOS
  • 20 Septembre : PNSSU_MSHP organise sa réunion de rentrée 2018 à l’amphithéâtre de l’INHP à Treichville à partir de 08 h 30 mn.
  • 17-21 Septembre : Atelier d’élaboration du plan d’action GFF chaîne d’approvisionnement des produits de santé 2018 au PNDAP
  • 13 Septembre : Rencontre relative à la révision de la Liste National des Médicaments Essentiels à la DPML à partir de 9 heures 30 mn

Signature de convention entre le Ministère de la Santé et l’ONG MAP International

Publié le : 20 mars 2018

La Côte d’Ivoire est confrontée à la carence en vitamine A allant même jusqu’à l’avitaminose A, et aux parasitoses. La carence en vitamine A diminue la résistance aux infections, entraîne le retard de croissance et provoque des infections oculaires pouvant évoluer vers la cécité si rien n’est fait. Quant à la carence en fer, responsable d’anémie, elle est le plus souvent provoquée par les vers hématophages. Ils provoquent à tout deux des problèmes majeurs de sante publique qui ont un impact négatif sur le développement socio-économique tant par son action directe  que par son action indirecte sur la morbidité et la moralité des enfants de 0 à 5 ans.

Dans le cadre de la lutte contre ces carences en micronutriments, l’un de ses axes stratégiques, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a  sollicité à travers le Programme National de Nutrition et obtenu en 2016, l’appui du groupe de partenaires Médical Assistance Program (MAP International) avec le soutien financier du Gouvernement Canadien pour la mise en œuvre du projet « Every Child Thrives » (ECT), ‘’Chaque Enfants Compte’’.

Le Projet ECT a pour but de lutter contre les carences en vitamine A et les parasitoses intestinales qui causent de multiples problèmes de santé chez les jeunes enfants dont l’anémie et la malabsorption. Il est mis en œuvre dans 24 Districts Sanitaires  issus de six régions  sanitaires. Ce projet combine la fourniture en vitamine A et en déparasitant aux enfants de moins de 5 ans à un programme existant de Traitement De Masse (TDM) à base communautaire de Maladies Tropicales Négligées.

Plus globalement ce projet vise ainsi à renforcer le système de santé afin d’accroître son impact sur la morbidité et la mortalité infantile et offre des interventions multiples de santé. Afin d’asseoir les bases juridiques de ce projet, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique initie la signature d’une convention qui porte sur un appui technique et financier important de MAP International au système de santé ivoirien.

 

NOS PARTENAIRES