REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

MINISTERE DE LA SANTE ET DE L'HYGIENE PUBLIQUE

FLASH INFOS
  • 15ème Edition Officine-Expo, 23 & 24 Fev –MARRAKECH 2018
  • Inventaire de fin d’exercice 2017 de la NPSP CI du Mardi 02 au Vendredi 12 Janvier 2018.
  • LE SIEGE SOCIAL DU PNDAP A ETE TRANSFERE A LA RIVIERA BONOUMIN

La moitié de la population mondiale n’a pas accès aux services de santé essentiels

Publié le : 14 décembre 2017

Il ressort d’un nouveau rapport de la Banque mondiale et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) que la moitié au moins de la population de la planète n’a pas accès aux services de santé essentiels. Chaque année un nombre considérable de familles sont plongées dans la pauvreté en raison des dépenses de santé qu’elles doivent régler directement.

Pour le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, «il est totalement inacceptable que la moitié de la population de la planète n’ait toujours pas accès aux services de santé les plus essentiels. Et ce d’autant plus qu’une solution existe: la couverture sanitaire universelle (CSU) permet à chacun d’obtenir les services de santé dont il a besoin, quand et là où il en a besoin sans avoir à supporter d’importantes difficultés financières». Des signes encourageants sont néanmoins perceptibles: le rapport montre que le nombre des personnes ayant accès à certains services de santé essentiels comme la vaccination et la planification familiale, ainsi qu’au traitement antirétroviral contre le VIH et aux moustiquaires imprégnées d’insecticide pour prévenir le paludisme, a augmenté depuis le début du siècle et les familles sont également moins nombreuses aujourd’hui à être plongées dans la pauvreté.

 

NOS PARTENAIRES