REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

MINISTERE DE LA SANTE ET DE L'HYGIENE PUBLIQUE

FLASH INFOS

    CONVENTION MEDICRIME

    Publié le : 26 mars 2018

    La Direction de la Pharmacie, du Médicament et des Laboratoires (DPML) a organisé à son siège,  le vendredi 23 mars 2018 de 11h00 à 13h00, une réunion  avec le Groupe Technique de Travail (GTT) pour la ratification de la Côte d’Ivoire à la convention Medicrime.

    Au sortir de cette réunion d’examen des articles, le GTT a de façon consensuelle validé le document. Cependant  quelques recommandations ont été faites , notamment  :

    • Prendre en compte la pharmacopée traditionnelle ;
    • Faire une communication auprès des grossistes répartiteurs, les informant qu’ils sont tenus pour responsables pour toute infraction que pourrait commettre leurs employés ;
    • Mobiliser les capacités financières pour former le personnel à la lutte contre les médicaments illicites ;
    • Sensibiliser l’opinion publique, surtout en milieu rural sur les questions de médicaments illicites ;
    • Créer un fond pour l’indemnisation des victimes ;
    • Faire un plaidoyer auprès des décideurs politiques pour une implication plus soutenue pour l’application de la Convention Médicrime ;
    • Prendre en compte la loi modèle SYRACUS proposé par l’Institut de Recherche Anti-contrefaçon du Médicament (IRACM) aux pays francophones d’Afrique.

    Rappelons qu’une communication  sur la convention du conseil de l’Europe sur la contrefaçon a été adoptée en conseil des ministres depuis le mercredi 28 février 2018.

    Pour les prochaines étapes, le document validé sera soumis à l’appréciation des Ministères de la justice et des Affaires Etrangères.

    Etaient présents : L’IGS, la DPML, le PNDAP, le LNSP, la NPSP-CI, la DCPEV, la POLICE SANITAIRE, EXPERTISE FRANCE, le Service Juridique du MSHP

     

    NOS PARTENAIRES