REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

MINISTERE DE LA SANTE ET DE L'HYGIENE PUBLIQUE

FLASH INFOS

    Cancer du sein : un nouveau traitement dans la forme héréditaire

    Publié le : 15 janvier 2018

    L’olaparib, un traitement oral déjà utilisé dans le cancer de l’ovaire, vient d’être autorisé aux États-Unis dans les cancers du sein affectés d’une mutation BRCA. Attendue depuis l’été 2017, cette autorisation fait de l’olaparib le premier traitement ciblé dans cette forme héréditaire de cancer du sein. Déjà employé dans le cancer de l’ovaire depuis 2014 (sous le nom Lynparza), ce médicament innovant prend ainsi place en deuxième ligne dans le cancer du sein avancé, après l’échec d’une première chimiothérapie. Il agit en ciblant le système de réparation de l’ADN.

    L’étude pivot qui a permis de démontrer l’efficacité de la molécule, témoigne d’une efficacité modeste : en moyenne, l’olaparib permet de retarder de trois mois la progression de la maladie. Mais il est mieux toléré que la chimiothérapie, d’où un gain en qualité de vie pour les patients, et s’avère plus efficace dans les cancers du sein dits « triple-négatifs », rétifs aux autres traitements ciblés.

     

    NOS PARTENAIRES