REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

MINISTERE DE LA SANTE ET DE L'HYGIENE PUBLIQUE

FLASH INFOS
  • Du 14 au 18 janvier 2019: Atelier de conceptualisation du logiciel mSUPPLY à Grand-Bassam

Atelier de validation de texte réglementaire pour la codification des médicaments

Publié le : 19 décembre 2018

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHP)  à travers la  Direction de la Pharmacie, du Médicament et des Laboratoires (DPML) organise avec l’appui technique et financier d’Initiative 5% sur le projet MEDTIC, du 19-20 décembre 2018 à l’OMS,  l’atelier de validation de texte réglementaire portant obligation de codification et de traçabilité des médicaments homologués en Côte d’Ivoire

 L’Objectif général de l’atelier est de renforcer le dispositif réglementaire ivoirien en matière de lutte contre les médicaments de qualité inférieure et falsifiés.

Dans cette optique, trois (03) Objectifs spécifiques ont été identifiés pour l’atteinte de l’objectif général :

Cet atelier réunit 25 participants issus de la DGS, IGS, Service juridique du Ministère de la Santé, Ministère des Affaires Etrangères (MAE), DPML, Nouvelle PSP, LNSP, PNDAP, Grossistes-répartiteurs privés (Laborex, Copharmed, DPCI, TEDIS), La Douane, Webb Fontaine, Association des industriels pharmaceutiques de Côte d’Ivoire, Association consommateur, Expertise – France, OMS, COTRAMED.                                                                                                                                                                                             

Retenons qu’en juin 2018,  l’état ivoirien a pris un acte pour règlementant  la codification de tous les médicaments enregistrés en Côte d’Ivoire. Ce qui permettra de:

  • Garantir la qualité du produit princeps
  • Localiser à tout moment dans des délais respectables un produit
  • Suivre le transfert d’un produit
  • Protéger les patients et les acteurs de la santé
  • Retirer du marché un lot défectueux ou présentant des risques de défectuosité

En somme, l’adoption et l’application d’un tel texte réglementaire aidera à prévenir l’introduction de médicaments falsifiés dans la chaîne légale de distribution  et le détournement de produits authentifiés vers les circuits parallèles.

NOS PARTENAIRES