REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

MINISTERE DE LA SANTE ET DE L'HYGIENE PUBLIQUE

FLASH INFOS
  • 14 Août : Visite du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique à la Nouvelle PSP
  • 16 et 17 Août: Rencontres officielles d’échanges avec les clients zone commerciale Man
  • L’Atelier de renforcement de la chaîne nationale d’approvisionnement se tiendra les 2 et 3 août 2018 à Abidjan.

AIDE-MEMOIRE N°384_OMS/ FEVRIER 2018/ THEME: ACTIVITE PHYSIQUE

Publié le : 19 février 2018

Principaux points

  • La sédentarité est l’un des 10 facteurs de risque de mortalité dans le monde.
  • La sédentarité est un facteur de risque majeur de maladies non transmissibles (MNT) telles que les maladies cardio-vasculaires, le cancer et le diabète.
  • L’activité physique présente des avantages importants pour la santé et contribue à prévenir les MNT.
  • Au niveau mondial, un adulte sur 4 manque d’exercice.
  • Plus de 80% des adolescents n’ont pas une activité physique suffisante.
  • 56% des États Membres de l’OMS se sont dotés de politiques visant à lutter contre la sédentarité.
  • Les États Membres de l’OMS ont convenu de réduire la sédentarité de 10% d’ici 2025.

Qu’est-ce que l’activité physique?

L’OMS définit l’activité physique comme tout mouvement corporel produit par les muscles qui requiert une dépense d’énergie – ce qui comprend les mouvements effectués en travaillant, en jouant, en accomplissant les tâches ménagères, en se déplaçant et pendant les activités de loisirs.

Le terme «activité physique» ne doit pas être confondu avec l’expression «faire de l’exercice», qui est une sous-catégorie de l’activité physique plus délibérée, structurée, répétitive, et qui vise à améliorer ou à entretenir un ou plusieurs aspects de la condition physique. Que le niveau d’intensité soit modéré ou plus fort, l’activité physique comporte des bienfaits pour la santé.

Au-delà de l’exercice, toute autre activité physique, que ce soit pour les loisirs, pour se déplacer d’un endroit à l’autre, ou dans le cadre de l’activité professionnelle, a des effets bénéfiques sur la santé. En outre, une activité additionnelle d’intensité modérée ou vigoureuse permet d’améliorer la santé.

Quelles sont les recommandations de l’OMS concernant l’activité physique?

L’OMS formule les recommandations suivantes:

Les enfants et les adolescents de 5 à 17 ans

  • devraient pratiquer au moins 60 minutes quotidiennes d’activité physique, d’intensité modérée à forte;
  • une activité physique d’une durée supérieure à 60 minutes par jour leur apportera des bienfaits supplémentaires en matière de santé;
  • devraient inclure des activités qui renforcent les muscles et les os à raison d’au moins trois fois par semaine.

Les adultes de 18 à 64 ans

  • devraient pratiquer au moins 150 minutes hebdomadaires d’une activité physique d’intensité modérée, ou au moins 75 minutes hebdomadaires d’une activité physique intense, ou une combinaison équivalente d’activité physique d’intensité modérée à forte;
  • pour en retirer des bienfaits supplémentaires en matière de santé, les adultes devraient porter à 300 minutes par semaine la pratique d’une activité physique d’intensité modérée ou l’équivalent;
  • des activités de renforcement musculaire mettant en jeu les principaux groupes de muscles devraient être pratiquées deux jours par semaine ou plus.

Les adultes de 65 ans et plus

  • devraient pratiquer 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée par semaine, ou au moins 75 minutes d’activité physique de forte intensité par semaine, ou une combinaison équivalente d’activité physique d’intensité modérée à forte;
  • pour obtenir des bienfaits supplémentaires en matière de santé, ils devraient porter à 300 minutes par semaine la pratique d’une activité physique d’intensité modérée, ou l’équivalent;
  • les personnes à mobilité réduite devraient pratiquer une activité physique pour améliorer leur équilibre et prévenir les chutes à raison de trois jours par semaine ou plus;
  • les activités de renforcement musculaire mettant en jeu les principaux groupes de muscles devraient être pratiquées deux fois par semaine ou plus.

L’intensité des différentes formes d’activité physique varie d’une personne à l’autre. Pour qu’elle soit profitable du point de vue de l’endurance cardiorespiratoire, toute activité doit être pratiquée par tranche d’au moins 10 minutes.

Les bienfaits de l’activité physique et les risques liés au manque d’exercice physique

Une activité physique régulière d’intensité modérée comme la marche, le vélo ou la pratique d’un sport est bénéfique pour la santé. À tout âge, les bienfaits de l’exercice sont supérieurs aux risques potentiels, d’accidents par exemple. Toute activité physique vaut mieux que l’absence totale d’exercice. On peut atteindre aisément les niveaux d’activité recommandés en augmentant son niveau d’activité tout au long de la journée.

Une activité physique régulière suffisante:

  • améliore la musculature et les performances cardiorespiratoires;
  • améliore la santé osseuse et les capacités fonctionnelles;
  • réduit le risque d’hypertension, de cardiopathie coronarienne, d’accident vasculaire cérébral, de diabète, de cancers (notamment du sein et du côlon) et de dépression;
  • réduit le risque de chute ainsi que de fracture du col du fémur ou de fracture vertébrale; et
  • est fondamentale pour l’équilibre énergétique et la maîtrise du poids.

Le manque d’exercice physique est l’un des 10 principaux facteurs de risque au regard de la mortalité mondiale et progresse dans de nombreux pays, alourdissant la charge des maladies non transmissibles et affectant la santé en général à l’échelle mondiale. Les personnes ayant une activité physique insuffisante ont un risque de décès majoré de 20% à 30% par rapport à celles qui sont suffisamment actives.

 

NOS PARTENAIRES