REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

MINISTERE DE LA SANTE ET DE L'HYGIENE PUBLIQUE

FLASH INFOS
  • 27 Juin : 1ère réunion semestrielle de la Commission Nationale pour la Coordination des Approvisionnements en Médicaments Essentiels et produits de santé stratégiques

Rencontre de travail sur l’état des lieux des différentes initiatives sur le SIGL

Publié le : 22 juin 2019

Le Programme National de Développement de l’Activité Pharmaceutique (PNDAP) en lien avec ses partenaires, a organisé ce mercredi 19 juin 2019 dans ses locaux une rencontre de travail sur l’état des lieux des différentes initiatives sur le SIGL.

Au cours de cette rencontre, il était question de :

  • Réaliser la cartographie des initiatives en lien avec le Système d’Information en Gestion Logistique
  • Présenter les points d’étape et les perspectives des différentes initiatives en lien avec le SIGL
  • Discuter des gaps et des besoins en appui pour un SIGL efficient.

Les principales recommandations sont les suivantes:

  • S’assurer que tous les logiciels de la chaîne d’approvisionnement (médicaments, sang, vaccins) implémentent les exigences du SIGL INTEGRE
  • A terme, créer une plate-forme unique à 360° avec analyse multidimensionnelle
  • Penser à l’intégration du secteur privé dans le SIGL intégré (à long terme)
  • Assurer la disponibilité de l’information décisionnelle logistique au niveau central (DGS, Directions centrales, PNS)

Rappel: Le système d’information de gestion logistique (SIGL) en Côte d’Ivoire a été mis place en 2008 par le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHP). L’objectif était alors de garantir la disponibilité et l’accessibilité des produits de santé au niveau des établissements sanitaires publics à travers l’utilisation d’outils papiers de collecte des données logistiques de routine dans le cadre de la transmission de leurs commandes à la centrale d’achat nationale.

Vu que la motivation des agents de santé à se conformer aux systèmes papiers était peu satisfaisante, la nécessité de mettre en place un système automatisé s’est imposée, d’autant plus que les solutions électroniques existantes sur le terrain étaient des solutions ponctuelles, isolées nécessitant que les données soient ressaisies d’un système à l’autre. Ainsi, l’absence d’outils électroniques conséquents constituait une menace pour les opérations de la chaîne d’approvisionnement. C’est ainsi qu’en 2014, le MSHP a opté pour une solution informatique, e-SIGL, afin d’améliorer la qualité et la disponibilité des données logistiques dans le Système National d’Information Sanitaire (SNIS).

 

NOS PARTENAIRES