REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

MINISTERE DE LA SANTE ET DE L'HYGIENE PUBLIQUE

FLASH INFOS
  • 10 octobre : Journée mondiale de la santé mentale_Thème la prévention du suicide

La première réunion semestrielle de la CNCAM-CI pour l’an 2019

Publié le : 5 juillet 2019

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHP) avec l’appui technique et financier de ses partenaires (USAID/PEPFAR, UNFPA, OMS,…), s’est doté d’un Plan National Stratégique de la Chaîne d’Approvisionnement (PNSCA) 2016-2020 qui vise à améliorer la disponibilité et l’accessibilité financière de tous les médicaments essentiels et produits de santé stratégiques y compris les produits de la Santé Reproductive, Maternelle, Néonatale, Infantile et Nutritionnelle (SRMNIN), vaccins et autres intrants stratégiques de qualité pour l’ensemble des clients des établissements sanitaire publics.

Le diagnostic de la chaîne d’approvisionnement en Côte d’Ivoire effectué en 2015 révèle une faible performance globale depuis le niveau central jusqu’au niveau périphérique. Pour pallier à ces insuffisances, depuis le 20 mars 2015, le MSHP a pris un arrêté N° 134/MSLS/CAB portant création, composition, attributions et organisation de la Commission Nationale pour la Coordination des Approvisionnements en Médicaments essentiels et produits de santé stratégiques en Côte d’Ivoire (CNCAM CI). Elle a pour mission principale de coordonner les approvisionnements et d’assurer le suivi des activités liées à la gestion logistique des produits de santé utilisés pour le diagnostic, la prévention et la prise en charge des pathologies cibles en Côte d’Ivoire.

La CNCAM est composée de la Commission Nationale proprement dite dont les sessions semestrielles sont alimentées par le travail des comités techniques qui sont au nombre de cinq (05) : les comités techniques de gestion logistique des médicaments et produits de santé stratégiques de la mère et de l’enfant, de la santé de la reproduction et de la planification familiale ; de lutte contre le VIH/sida, les hépatites virales et de la tuberculose ; de lutte contre le paludisme ; des vaccins et produits de santé pour la vaccination ; enfin des autres médicaments essentiels et autres produits de santé de stratégiques .

Ainsi la CNCAM-CI est présidée par la Direction Générale de la Santé (DGS), son secrétariat administratif est assuré par la DPML avec l’appui du PNDAP qui en assure le secrétariat technique. Pour la réalisation de ses missions, le MSHP compte sur l’appui des partenaires technique et financier. Cet appui passe par le renforcement des activités de la CNCAM selon les projets 5 et 6 des extrants 2.2 et 2.3 du PNSCA 2016-2020 (quantification des produits de santé et mécanisme de coordination des approvisionnements).

C’est dans ce cadre que la Direction Générale de la santé (DGS) à travers le Programme National de Développement de l’Activité Pharmaceutique (PNDAP) et la Direction de Pharmacie, du Médicament et des Laboratoires (DPML) organise, avec l’appui technique et financier de la Banque Mondiale et l’USAID/PEPFAR à travers leurs projets SWEDD et IHSC-TA, la première réunion semestrielle de la CNCAM-CI pour l’an 2019 qui s’est tenue le Jeudi 27 Juin 2019 à Abidjan Hôtel Belle Côte.

L’objectif principal de cette rencontre était de renforcer la coordination des approvisionnements et des activités de gestion logistique des médicaments essentiels et produits de santé stratégiques en Côte d’Ivoire.

                                           

Au cours de la rencontre, il a été question de :

  • Présenter le bilan des activités des comités techniques et de la CNCAM-CI (Secrétariat permanent) ;
  • Faire l’état des lieux semestriel des approvisionnements ;
  • Présenter les mesures correctrices liées aux alertes générées sur les approvisionnements ;

Enfin, au terme de la rencontre voici quelques recommandations :

  • Proposer un plan d’extension de la prise en charge des hépatites virales sur toute l’étendue du territoire par la création d’au moins un centre de prise en charge par région;
  • Mettre en place une Subvention pour assurer la disponibilité continue du stock de Carnet mère-enfant, médicaments hépatites B et C, CHX 7,1%; Kits Accouchement, produits sanguins, nutrition,…);
  • Intensifier la communication avec les clients (prescripteurs et gestionnaires en pharmacie) afin de mieux cerner leurs besoins (quantité et spécification technique):
  • Mettre en place un mécanisme pour collecter, traiter et analyser les données provenant de e-SIGL (VAN);
  • Renforcer les compétences des acteurs de la chaîne d’approvisionnement à la gestion logistique des produits de santé;
  • Faire la sensibilisation des populations pour le don de sang et le changement de comportement;
  • Intégrer les données du PEV et du CNTS dans l’outil national de gestion de la chaîne d’approvisionnement.

 

NOS PARTENAIRES