REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE

MINISTERE DE LA SANTE ET DE L'HYGIENE PUBLIQUE

FLASH INFOS
  • 24 Octobre 2017: Journée Mondiale de lutte contre la Polio
  • 17 Octobre 2017: Journée Mondiale du don d’organe et de la greffe
  • 15 Octobre 2017: Journée Mondiale du lavage des mains

Maladies tropicales: une campagne de distribution de médicaments gratuits

Publié le : 31 mai 2017

Une vaste campagne de distribution gratuite de médicaments contre les Maladies tropicales négligées à chimiothérapie préventive (MTN-CP) a démarré, le 13 mai, par la ville de Daoukro en Cote d’Ivoire. Elle vise le traitement de masse de la filariose lymphatique encore appelée éléphantiasis, de l’onchocercose et des géo-helminthiases ou vers intestinaux transmissibles par le sol.Ces pandémies auxquelles plus de 20 millions de personnes sont exposées sont considérées comme de véritables problèmes de santé publique et font l’objet d’une intervention d’envergure pour leur élimination à l’horizon 2020 pour certaines (éléphantiasis, vers intestinaux transmissibles par le sol, la bilharziose et le trachome) et 2025 pour l’onchocercose.
La campagne qui a cours est pilotée par le Programme national de lutte contre la schistosomiase (PNSOLO), lesgéo-helminthiases et la filariose lymphatique (PNLSGF) et s’inscrit dans le cadre du projet End In Africa financé par l’agence de coopération internationale américaine, USAID.La cérémonie de lancement a été l’occasion pour les partenaires de noter avec satisfaction, les avancées dans cette lutte et de réaffirmer leur engagement à accompagner la Côte d’Ivoire.L’objectif, c’est l’élimination et/ ou le contrôle de ces maladies d’ici 2020, a indiqué Mme Traoré-Ettiegne Virginie, directrice du projet End In Africa. Elle a rappelé que la coopération avec les autorités sanitaires ivoiriennes sur ce programme dure depuis deux ans et que cela a connu des succès notables.
Dr Dagnan N’Cho Simplice, Directeur Général de la Santé de CI, au nom de la ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, a exprimé sa reconnaissance à ces partenaires pour leur appui technique et financier. La campagne s’est tenue sur cinq jours et visera cinquante-sept districts sanitaires endémiques touchés par l’éléphantiasis, les vers intestinaux transmissibles par le sol et l’onchocercose ou cécité des rivières. Ainsi, ce sont plus de 13 millions de personnes qui seront traitées.

NOS PARTENAIRES